FROOT, DU PAYS AU BUREAU

Froot livre des fruits aux entreprises. Ils visent non seulement la qualité des produits mais ils accordent aussi beaucoup d’importance à la présentation et au service. Jan Willem Hoek, copropriétaire de Froot : « Déposer quelques pommes et quelques poires comme cela quelque part ne fait pas de vous un employeur qui est directement sympathique et essentiel. Tout employé doit être facilement accessible et doit avoir une allure convenable, après tout c’est l’œil qui fait tout. De plus, nous en faisons encore davantage au niveau du service. Ainsi, un collaborateur qui est malade reçoit par exemple un colis de bon rétablissement. Et le tout bien entendu dans le style du client. Tous ces fruits doivent être livrés à temps. Ce n’est plus possible avec Excel. Maintenant que nous travaillons avec RoutiGo, tout se fait avec bien plus de souplesse. »

Problème

Froot devait programmer de nombreux arrêts sur plusieurs itinéraires. Avec Google Maps et Excel, ce n’était plus possible.

But

Programmer des itinéraires et arrêts automatiquement et simplement.

Résultat

D’une planification qui prend des jours à seulement vérifier et tout est prêt.

PROGRAMMER DEUX OU TROIS ITINÉRAIRES EN UN RIEN DE TEMPS

Lorsque Jan Willem et Jeroen Beekman ont lancé Froot en 2017, ils programmaient l’itinéraire eux-mêmes. Jan Willem : « Au départ, cela se passait très bien. On utilisait Excel, Google Maps et un petit programme de planification en ligne et on programmait deux ou trois itinéraires en un rien de temps. Mais plus il y avait d’itinéraires, plus cela devenait compliqué. À un moment donné, on n’avait plus du tout de vue d’ensemble. Et on avait deux itinéraires pour La Haye et trois camionnettes qui se trouvaient à Amsterdam. Nous ne connaissions pas l’efficacité de ces itinéraires. Et je ne parle que de la Randstad. »

AVANT LES EMBOUTEILLAGES

« Outre le fait que ce type de planification devenait de plus en plus inefficace, nous ne savions plus tenir compte des souhaits de nos clients. Et pourtant, c’est essentiel. C’est la raison pour laquelle nous avons adopté le logiciel de planification de RoutiGo que nous combinons à la traçabilité dans nos camionnettes. Le client préfère avoir ses fruits le lundi matin et le plus tôt possible. C’est pourquoi nous commençons très tôt : avant 6h, la majorité de nos camionnettes est déjà en route. Au moment où la moitié des Pays-Bas est bloquée dans les embouteillages, nous avons déjà livré toutes nos caisses. Lorsque les gens arrivent au bureau, les fruits sont donc, dans la plupart des cas, déjà livrés. La dernière caisse est finalement livrée vers 15h00, de sorte que nous chauffeurs évitent aussi les files pour retourner à notre site à Alphen aan den Rijn. »

ESTIMATION DU QUAND VOS ITINÉRAIRES SERONT REMPLI

« Partir devant un embouteillage a deux avantages supplémentaires. Si nos bus ne sont pas bloqués dans la circulation, ils émettent également moins d’azote. De plus, une planification aussi efficace que possible garantit également des conducteurs heureux. S’ils ne sont pas coincés dans les embouteillages, cela signifie également qu’ils rentrent plus tôt chez eux avec leur famille. Ce qui est aussi très bien, c’est que le logiciel RoutiGo peut estimer correctement quand les itinéraires sont pleins et quand il est temps de commencer à penser à un bus supplémentaire. Nous travaillons maintenant à lier RoutiGo à nos processus commerciaux. De cette façon, nous pouvons automatiser encore plus la planification. Nous allons travailler dessus sous peu et cela semble prometteur. »

Tout comme Froot, vous voulez également programmer des itinéraires et des arrêts de manière optimale ?